Une des questions qui préoccupe assez souvent lors d’un repas est le choix du vin. Quelle bouteille prendre parmi de nombreux choix et de nombreuses régions ? Entre, blanc, rosé ou rouge, que choisir ? Voici les réflexions à ce propos.

Plutôt blanc, rosé ou rouge ?

Avant de se lancer dans le choix d’une quelconque bouteille de vin, il convient de faire la différence entre les différents vins, notamment le vin blanc, le vin rosé et le vin rouge.

Vin blanc, rosé et rouge, plus qu’une différence de couleur

Nous supposons souvent que le vin blanc est issu de raisin blanc, le vin rouge du raisin rouge et que le vin rosé est obtenu par mélange du vin blanc et du vin rouge. Ce qui n’est pourtant pas tout à fait vrai.

En effet, lors de la fabrication du vin blanc, le processus commence par le pressage des vignes après la vendange qui permet d’obtenir le moût. Ce dernier sera ensuite transmis dans une cuve ou un baril de vieillissement. Comme la peau ne macère pas tout au long du processus de vinification, on obtient alors du jus de couleur naturellement claire.

Le vin rouge quant à lui est créé à partir de raisins aux tons rouges, violets, noirs ou bleus dont le jus est de couleur blanche. C’est surtout le processus de fermentation qui diffère le vin rouge du blanc. En effet, le mécanisme de vinification consiste à transmettre les pigments de la peau et les tannins du raisin dans le jus obtenu. C’est en fonction du type et du temps de fermentation que dépend la robe du vin.

Pour réaliser du vin rosé, le processus ne consiste en aucun cas à mélanger le vin rouge et le vin blanc. En réalité, les procédures sont quasiment les mêmes que pour le vin rouge, sauf que la durée de macération est plus courte. A l’atteinte de la couleur voulue, c’est-à-dire le rose, on retire les peaux et la vinification se poursuit.

A chaque repas son vin

Si vous savez désormais comment faire la différence entre les trois catégories de vin que sont le vin blanc, le vin rouge et le vin rosé, il convient par la suite d’identifier la bouteille qui devra accompagner les plats que vous allez servir. En effet, pour réaliser un accord mets et vins des plus réussis, il est important de trouver l’harmonie entre la saveur du vin et celle du plat.

Voici donc quelques pistes pour vous aider à choisir le vin en fonction de vos repas :

  • Le vin blanc s’associe généralement avec de la viande blanche, les poissons, les fruits de mer et les fromages, notamment lorsqu’il est sec.
  • Le vin rouge accompagne idéalement les plats au goût assez prononcé et constitués de viande rouge. Certains fromages peuvent également être accompagnés de vin rouge, dans ce cas, préférez-le souple et moins tannique.
  • Le vin rosé quant à lui s’accorde à merveille à des grillades. Il est plus consommé à l’apéritif qu’en repas classique. Néanmoins, il peut aussi accompagner certaines entrées légères.

Les autres critères pour choisir son vin

Si la plupart du temps, la qualité du vin ne se juge qu’à la dégustation, il existe toutefois d’autres éléments permettant de distinguer une bonne bouteille d’une autre.

En effet, de mauvaises conditions de stockage et de conservation peuvent impacter grandement la qualité du vin. Lorsqu’une bouteille est conservée dans un endroit trop sec, son bouchon peut vite s’assécher pour ensuite absorber un peu de vin et devenir moins imperméable au point de laisser couler du liquide hors de la bouteille. C’est pourquoi l’utilisation d’un bouchon en liège est encore très sollicitée à ce jour bien que celui-ci soit plus onéreux. En revanche, une bouteille stockée à haute température peut se madériser en comprenant un degré d’alcool faible.

Par ailleurs, de nombreuses idées reçues supposent que la date de production du vin aurait le plus d’influence sur son goût. Mais c’est faux. En réalité, c’est surtout le cépage qui est porteur de saveur pour bouteille de vin. Pour le savoir, il suffit de se référer à l’étiquette.

Aussi, la région de provenance du vin, notamment de son cépage constitue également un élément clé au choix d’un vin. D’ailleurs, à chaque région ses petites spécialités. Pour les non connaisseurs, voici les grands basiques des vins par région :

  • Vin blanc sec : Bourgogne, Bordeaux, Loire
  • Vin blanc doux : Loire, Bordeaux, Hongrie
  • Vin rouge souple et fruité : Vallée de la Loire, Beaujolais
  • Vin rouge corsé : Vallée du Rhône, Médoc, Sud-Ouest

On se souvient surtout du goût

Et oui, que ce soit pour célébrer un événement ou tout simplement pour offrir en cadeau, le vin n’est pas qu’une affaire de bouteille. Bien entendu, il est important de choisir une bouteille de grande qualité, mais il faut surtout prêter attention à la qualité du goût.

Ainsi, dans le cadre d’une fête par exemple, vous devez avant tout penser à vos convives. Ils n’auront certainement pas les mêmes préférences en matière de vin. D’où la nécessité d’un bar à vin. En outre, il est également important d’accorder le choix du vin en fonction de la saison. Si le vin rouge convient davantage à l’ambiance hivernale, le rosé quant à lui possède des notes plus estivales dégageant une certaine fraîcheur.

Par ailleurs, pour offrir un vin en cadeau, le premier conseil sera de toujours se fier aux goûts du destinataire. Cependant, si vous ne disposez pas de connaissances suffisantes, vous pouvez toujours vous faire aider par un oenologue.

Dans ce cas, l’idéal serait de se rendre dans une cave ou un château.

Une occasion de découvrir le terrain viticole et d’approfondir vos connaissances. Une autre solution également consiste à acheter directement en ligne auprès des sites spécialisés comme archigourmet.com qui vous permettent de bénéficier des avis d’experts dans le domaine. Enfin, les concours de vin constituent également des occasions parfaites pour en savoir plus sur les différentes saveurs de vin.

Toutefois, si vous ne parvenez pas à réellement trouver la bonne bouteille en guise de cadeau, le coffret vin constitue l’alternative la plus intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *