ankara eskort
Home Nos guides Tous nos conseils pour reconnaitre et sauver un vin bouchonné

Tous nos conseils pour reconnaitre et sauver un vin bouchonné

by Vincent
Publié le Modifié le

Lors de l’ouverture d’une bouteille de vin, il peut se produire un phénomène redouté de tous les amateurs de vin : qu’il soit un vin bouchonné. Cette anomalie, bien que rare, est un défaut qui peut se présenter sur n’importe quelle bouteille, de vin rouge, rosé ou blanc.

Dans cet article, nous vous expliquons comment reconnaître un vin bouchonné et comment faire pour le récupérer.

C’est quoi un vin bouchonné ?

Un vin bouchonné est un vin qui a une odeur inhabituelle et proche du moisi, qui se dégage à l’ouverture ou à la dégustation du vin. Le bouchonnage du vin, que l’on appelle aussi le « goût de bouchon », est considéré comme un défaut qui le rend impropre à la consommation, bien que sa consommation ne représente pas de dangers particuliers pour l’être humain.

Comment reconnaître un vin bouchonné ?

Une odeur qui se dégage à l’ouverture de votre bouteille de vin ne veut pas forcément dire que votre vin est bouchonné. En effet, certains vins possèdent des traits bien particuliers. Aujourd’hui, il est même devenu assez rare de tomber sur un vin bouchonné, les producteurs ayant réussi à atténuer le problème avec le traitement des bouchons et un meilleur contrôle qualité.

Quelle est l’odeur d’un vin bouchonné ?

L’odeur des vins bouchonnés est facilement détectable : il s’agit d’une odeur très désagréable de liège ressemblant à du moisi et à de la terre humide. Il faut savoir que certains vins bouchonnés n’émettent pas d’odeur particulière, ce n’est qu’à la dégustation que l’on s’en rend compte.

Quelles astuces pour détecter un vin bouchonné ?

Il existe plusieurs techniques adin de déterminer si un vin est victime du goût de bouchon.

Le test olfactif

Souvent, l’odeur de moisi vous permet de déterminer si un vin est bouchonné. Si vous avez un doute, vous pouvez humer le bouchon, plus précisément sentir la partie du bouchon qui a été en contact avec le vin. S’il s’en dégage une odeur de moisissure, de renfermé, de champignon, ou encore de poussière, il est probable que votre vin soit bouchonné.

Personne réalisant un test olfactif pour déterminer si son vin blanc est bouchonné
Sentir le vin doit permettre d’identifier un vin bouchonné dans la plupart des cas

La dégustation

Cependant, le test olfactif n’est pas toujours suffisant. C’est l’une des raisons qui explique qu’au restaurant, il est fréquent que le serveur ou le sommelier vous fasse goûter le vin avant de vous servir un verre.

Pour cela, nous vous recommandons de verser un peu de vin dans un verre bien propre, que vous aurez rincé au préalable avec de l’eau claire. Laissez le vin s’aérer afin que l’odeur s’amplifie au contact de l’air, puis goûtez-le. Si vous remarquez un goût de moisi, vous avez bel et bien affaire à un vin bouchonné.

Néanmoins, le goût de bouchon n’est pas toujours perceptible, mais il peut tout de même annihiler tout le bouquet et les arômes du vin. Si vous avez encore un doute, la seule solution reste de goûter une autre bouteille du même vin.

Pourquoi un vin est-il bouchonné ?

C’est dans le processus de fabrication que l’on trouve la cause d’un vin bouchonné. La molécule responsable de ce phénomène s’appelle la trichloroanisole connue sous l’abréviation de TCA. Cette molécule se forme lorsque les moisissures contenues dans le bois entrent en contact avec un composant chloré.

La TCA présente dans un vin peut avoir plusieurs sources :

  • L’utilisation d’eau de javel contenant du chlore lors du traitement des bouchons ;
  • Des insecticides ayant pollué l’écorce des chênes-lièges utilisés pour la fabrication des bouchons ;
  • L’air ambiant lors du bouchonnage des bouteilles.
  • Les chlorophénols présents sur des palettes de bois ou des charpentes dans les locaux de production.

Dans 95% des cas, le bouchon en liège est donc la cause d’un gout bouchonné. Cependant, ce phénomène peut aussi se produire avec des bouchons synthétiques, même si c’est beaucoup plus rare.

Depuis plusieurs années, les producteurs ont modifié leurs techniques de nettoyage afin de limiter les risques de contamination. Par exemple, le lavage des bouchons peut désormais se faire à l’aide de gaz carbonique. Cependant, il reste difficile de garantir l’absence de TCA dans une bouteille de vin.

Il suffit de 3 nanogrammes de cette molécule pour que le vin soit bouchonné. En effet, un gramme de TCA suffit à contaminer plus de 250 millions de bouteilles !

Quel risque à boire un vin bouchonné ?

Vin bouchonné : peut-on le boire ?

Si vous vous demandez l’effet que pourrait avoir le vin bouchonné sur votre santé, sachez que la molécule TCA n’est présente qu’en toute petite quantité dans un vin bouchonné. Ainsi, boire du vin bouchonné ne représente aucun danger pour votre santé.

Bien que non dangereuse, la consommation d’un vin bouchonné est fortement désagréable. Il n’est pas recommandé d’en boire sauf si vous appréciez le goût de carton mouillé, de moisi ou de terre humide.

Attention cependant à ne pas classer chaque vin qui possède une odeur particulière dans la case des vins bouchonnés. Dans certains cas, il se pourrait que votre vin soit périmé (bien qu’un vin n’ait pas de date d’expiration, il se dégradera au-delà du temps de garde optimal).

Boire un vin bouchonné ou périmé rend-il malade ?

Un vin périmé n’est certes pas mortel, mais il peut vous causer de nombreux désagréments tels que des maux d’estomac, des vomissements, des nausées et même des maux de tête. Il est recommandé de toujours demander l’avis d’un expert lorsque vous avez le moindre doute avec un vin.

Est-il possible de récupérer un vin bouchonné ?

Afin d’éviter d’avoir un vin bouchonné, il est recommandé d’opter pour des vins qui présentent des obturateurs synthétiques. Sans liège, moins de risques que votre vin soit bouchonné.

Si vous achetez un vin et que vous constatez que celui-ci est bouchonné, sachez qu’il est tout à fait possible de le sauver. Voici quelques astuces qui permettent de récupérer un vin bouchonné :

  • L’aération : mettez votre vin bouchonné dans une carafe à vin, ceci peut alléger le goût de bouchonné… ou l’augmenter.
  • Le film alimentaire : mettez votre vin en carafe, puis trempez-y une feuille de film plastique alimentaire dans votre vin et laissez 20 minutes. Le plastique est réputé pour retenir les molécules de TCA. Attention, il est possible que votre vin prenne un léger goût de plastique.
  • L’huile de pépin de raisin : l’huile de pépin de raisin réduit considérablement le goût de vin bouchonné, vous pouvez y mettre quelques gouttes.

Que faire d’un vin bouchonné ?

Si vous ne souhaitez pas récupérer votre vin bouchonné ou que malgré toutes les astuces données précédemment le goût persiste, vous pouvez l’utiliser en cuisine.

En effet, vous pouvez utiliser votre vin bouchonné afin de créer des sauces ou dans la préparation de certains mets. Il est recommandé de ne l’utiliser que pour les plats à long mijotage, comme le bœuf bourguignon ou les blanquettes de poulet, afin que le goût de bouchon de liège ne soit pas perceptible.

Si vous ne désirez pas l’utiliser en cuisine, la dernière solution consiste à verser votre vin dans l’évier.

Laissez un commentaire