Pour les amoureux de bon vin, les recettes traditionnelles de cet apéritif sont d’actualité et en intéressent plus d’un. Aujourd’hui, déguster du vin de noix est un vrai privilège, cet apéritif de campagne à été pour longtemps abandonné.

Mais pas de panique, cette revue est là pour vous aider à renouer avec les traditions. En effet, la recette du vin de noix mérite d’être bien détaillée et mise en valeur pour qu’elle serve aux prochaines générations. Alors, quels sont les ingrédients nécessaires ? Et comment préparer un vin de noix de qualité ?

Les ingrédients pour un vin de noix

Une fois que vous vous êtes familiarisé avec cet apéritif traditionnel, il est temps pour vous de préparer cette recette chez vous. Les principaux ingrédients d’un délicieux vin de noix pour remplir 8 bouteilles environ sont :

  • Une vingtaine de noix vertes cueillies directement de l’arbre ;
  • un demi bâton de cannelle (pour aromatiser votre vin) ;
  • deux éclats de fleur de muscade ;
  • des clous de girofle comme désinfectant ;
  • un litre d’eau de vie blanche distillée à 40° ;
  • sept litres de vin rouge ;
  • un kilogramme de sucre ;
  • vous pouvez rajouter un ou deux bâtons de vanille pour donner une saveur plus douce à votre vin de noix.

À noter qu’il existe bien d’autres ingrédients qui sont facultatifs, cela revient à vos goûts et vos préférences.

Comment préparer un vin de noix ?

La recette d’un vin à base de noix est très agréable et facile à réaliser, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • La première étape consiste à bien laver les noix,
  • réduire en petits fragments les noix (avec un marteau) et les mettre dans une bonbonne,
  • ajouter les différentes épices citées dans les ingrédients ainsi que la quantité de sucre équivalente,
  • arroser le mélange avec du vin rouge et l’eau de vie blanche,
  • bien fermer la bonbonne et laisser la macération pour 4 mois environ tout en agitant quotidiennement la bonbonne,
  • filtrer le liquide obtenu avant de le verser dans des bouteilles,
  • la conservation de votre vin de noix se fait loin de toute source de lumière pour quelques autres mois.

Tout ce qu’il faut savoir sur le vin de noix

Un vin de noix est préparé à partir d’ingrédients de qualité et en suivant des règles d’art, le choix des noix et la période de leur récolte est très décisif quant à la qualité de votre apéritif fait maison. En effet, les noix sont facilement récoltées et coupées fin juin, on a tendance à dire que la meilleure qualité de noix est celle de cette période, mais en réalité cela dépend de la météo et de la région.

Il faut savoir que les noix sont considérées trop vieilles s’il faut les forcer afin de les couper, cette qualité est déconseillée dans votre recette de vin, ce dernier aura un goût amer. En bref, évitez d’utiliser des noix trop sèches dans la production de votre vin traditionnel à base de noix.

Dans certaines recettes traditionnelles de vin de noix, le sucre n’est ajouté qu’après 3 mois de macération. Cette astuce permet de filtrer les épices pour les éliminer par la suite. Il est recommandé de verser pour chaque litre de vin de noix, 100 grammes de sucre dans une bonbonne. Pour une meilleure fermentation de votre vin, laissez votre macération de vin de noix aussi longtemps que possible (plusieurs mois) avant de remplir vos bouteilles.

Pour espérer une meilleure fermentation de votre vin de noix, il est conseillé de boucher hermétiquement les bouteilles et de les conserver bien au frais. Notre astuce est de ne déguster votre vin de noix qu’après une année ou deux de conservation.

Concernant la qualité du vin rouge à utiliser dans cette recette, il est recommandé d’opter pour ceux avec un taux d’alcool d’au moins 12°, plus celui là est élevé, plus la fermentation est meilleure. Pour certains, le choix d’un vin blanc ou même un rosé fera également l’affaire.

Une fois que toutes les conditions citées précédemment sont réunies, le vin de noix peut se conserver pendant des années dans un entrepôt dénué de toute variation atmosphérique comme les caves. Cette variété de vin exhibe un goût unique appelé rancio, cette transformation spontanée du vin est aussi nommée une madérisation.