ankara eskort
Home Nos guides Cépages : tout savoir sur le Pinot Noir

Cépages : tout savoir sur le Pinot Noir

by Vincent
Verre de vin au milieu d'un vignoble de cépage pinot noir

Le pinot noir est l’un des cépages de vin les plus réputés dans le monde entier. Ce raisin à peau fine qui produit des vins rouges d’une grande complexité et d’une grande saveur.

Apprécié des consommateurs de vins, c’est également l’un cépages les plus délicats à cultiver. Dans cet article, découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce raisin à l’origine de très grands vins.

Quelles sont les origines du pinot noir ?

L’histoire du pinot noir

Il s’agit de l’un des plus anciens cépages, dont l’histoire remonte au moins au 1er siècle de notre ère, avec la description qu’en ont fait Columelle et Pline. Il aurait été diffusé en Europe par les romains, sous le nom de Vin des Allobroges.

Au Moyen Âge, le Pinot Noir était devenu un cépage important pour la Bourgogne, où il était capable de produire certains des meilleurs vins de France. Le pinot noir a continué à se développer, très certainement par l’intermédiaire des moines cisterciens (et d’autres ordres religieux) qui construisaient des monastères dans toute l’Europe.

Au fil des transformations, le pinot noir aurait été à l’origine de 16 cépages différents : la famille des sérines (Syrah, la Roussane ou la Marsanne) et la famille des noiriens (Gamay, Chardonnay). Il s’est retrouvé en Champagne, où il a été mélangé au Chardonnay et au Pinot Meunier pour produire du vin mousseux.

Après s’être répandu en Suisse (sous le nom de Blauburgunder), en Allemagne (sous le nom de Spätburgunder) et en Italie, il fut exporté par les colons sur les territoires du nouveau monde, comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis ou l’Afrique du Sud.

Aujourd’hui, le Pinot Noir est toujours le deuxième cépage rouge le plus planté en France (après le Grenache) et il est cultivé dans tous les grands pays producteurs de vin du monde.

Étymologie

Son nom vient des mots français « pin » et « noir », qui font référence au fait que les grappes serrées du raisin ressemblent à des pommes de pin à maturité. Le mot noir différencie cette variété des autres qui partagent le même nom, comme le pinot blanc.

Où est cultivé le pinot noir ?

Le raisin pinot noir est aujourd’hui cultivé dans de nombreux pays, mais son lieu d’origine reste la Côte de Nuits et la Côte de Beaune en Bourgogne, où certaines vignes auraient plus de 100 ans !

Le pinot noir est notoirement difficile à cultiver, car il est fragile, sujet aux maladies, à la pourriture et fournit de faibles rendements. Il exige un sol mince et calcaire, couplé à un climat de type continental septentrional.

Cépage de climat frais, il est cultivé dans diverses régions, notamment en Bourgogne, en Champagne et en Alsace (France), dans l’Oregon, la Californie (États-Unis), en Nouvelle-Zélande, en Australie et au Chili.

Il est particulièrement bien adapté à la production de vins de Champagne mousseux, car il produit très peu de tanin, ou de mordant astringent, même à pleine maturité.

Quels sont les arômes d’un pinot noir ?

Le pinot noir présente une palette d’arômes très variée et son goût peut différer considérablement d’un producteur à l’autre.

Les raisins du Pinot Noir ont tendance à contenir des quantités relativement élevées de tanin par rapport aux autres raisins rouges. Cela peut rendre le vin doux et soyeux, avec une texture veloutée qui glisse sur la langue.

Le Pinot Noir a également tendance à être moins corsé que les autres vins rouges, avec des arômes de terre tels que les champignons, le sol forestier et le tabac, souvent complétés par des saveurs de cerises ou de framboises vives, ainsi que de la vanille provenant du vieillissement en chêne.

Comment reconnaître un pinot noir ?

Les raisins du pinot noir sont capricieux quant à leur terroir – le sol, le climat et l’angle du soleil – et adoptent le caractère de leur environnement. Ainsi, un pinot noir de Napa ou de Sonoma n’aura pas le même goût qu’un pinot noir cultivé en Bourgogne ou en Nouvelle-Zélande.

D’une manière générale, il existe des points communs entre les différents pinots noirs :

  • La robe : on reconnaît les pinots noirs à leur couleur. C’est un vin rouge rubis avec des nuances de pourpre ou de noir. En vieillissant, sa couleur pâlit, jusqu’à se rapprocher de celle de la brique.
  • Le goût : ils ont tendance à avoir un corps léger par rapport aux autres vins rouges. Ils sont plus légers en tannins (qui donnent une sensation d’amertume en bouche) et plus acides que les autres vins rouges.
  • Les saveurs : elles sont fruitées et tendent vers la cerise, la mûre, la framboise, la prune et la fraise. Elles offrent parfois des notes de cola et des nuances terreuses allant du sol forestier, au champignon ou à la truffe.

Voir aussi : Comment différencier les vins blancs de Bourgogne ?

Comment servir un pinot noir ?

Voici quelques conseils pour servir votre bouteille de pinot noir de manière optimale. Pensez à la boire jeune et à bonne température.

Combien de temps garder un pinot noir ?

Le Pinot noir est un vin qui se déguste jeune et se garde en général entre 2 et 7 ans. Les meilleurs crus peuvent se garder plus longtemps, jusqu’à 10 ans.

Il n’a pas besoin d’être décanté avant d’être consommé, car son vieillissement ne produit pas de dépôt. Vous pourrez néanmoins le laisser reposer en carafe à vin pendant 1 à 2 heures avant de le servir.

À quelle température servir le pinot noir ?

Quoi que vous fassiez, le Pinot Noir doit être servi à une température entre 12 et 15°C.

Quel verre pour le Pinot Noir ?

Le verre idéal pour le pinot noir est le verre à vin rouge de Bourgogne, aussi connu en tant que « verre ballon ». Plus large et plus étroit vers le haut, il permet aux différents arômes des vins de Bourgogne de s’exprimer.

Avec quels plats servir le pinot noir ?

Le Pinot Noir est un vin polyvalent qui peut être associé à presque tous les types de nourriture. Il est devenu de plus en plus populaire auprès des restaurateurs grâce à ses caractéristiques culinaires.

L’acidité du vin peut équilibrer les aliments plus riches, comme les viandes grasses ou les sauces crémeuses, tandis que ses tanins subtils n’écraseront pas les plats de poisson délicats ou les salades vertes. Vous pourrez tout aussi bien l’imaginer avec des sushis ou des sashimis, qu’avec certains plats végétariens comme le risotto ou les pâtes, ou un bœuf bourguignon.

Il est idéal avec :

  • Les viandes grasses ou légères : le canard, le porc, la dinde, le poulet, le jambon ;
  • Les poissons délicats : le saumon, le thon ;
  • Les plats de fruits de mer : les huîtres, les pétoncles ;
  • les plats à base de fruits : le soufflé aux fraises, le magret de canard à l’orange ;
  • Les légumes terreux ou racines : les champignons, les carottes et les navets ;
  • Les légumes acides : tomates ;
  • Les fromages : brie, camembert, fromages de chèvre…

Vous l’aurez compris, le pinot noir est relativement facile à associer.

Quel pinot noir choisir ?

Parmi les pinots noirs de Bourgogne, vous pourrez choisir entre :

  • Les Premiers Crus, comme ceux de Beaune, Nuit-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin, et Pommard qui présentent une forte intensité et une belle longueur.
  • Les Grands Crus, tels que le Chambertin qui sont parmi les pinots noirs offrant le plus de puissance et de complexité. Ce sont aussi les plus aptes à vieillir et les plus chers, car ils sont rares.

Vous pourrez également essayer des pinots noirs de grande qualité parmi ceux produits à l’étranger : en Allemagne (Pflaz, Baden), en Nouvelle-Zélande (Martinborough,Central Otago) et en d’Afrique du Sud.

Laissez un commentaire